Afficher les descriptions

À travers ses œuvres, Louis-Philippe Rondeau cherche à remettre en question certaines conventions de l’image photographique telles que l’instantanéité, le point de vue unique et la planéité. Ses installations interactives interprètent le corps autrement. Souvent axées sur le modus operandi du miroir, elles restituent la physionomie de l’interacteur de manière détournée à travers des dispositifs de représentation marginaux qui interrogent le rapport du spectateur à l’œuvre. Celles-ci nous incitent à repenser la médiatisation par l’image, notamment son articulation spatiotemporelle. Professeur à École des arts numériques, de l’animation et du design de l’Université du Québec à Chicoutimi (NAD-UQAC), sa pratique découle de ses années à œuvrer dans le domaine des effets visuels et de la post-production à Montréal. Il est également membre du réseau de recherche-création Hexagram.